AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (M/LIBRE) JOSEPH MORGAN + BACK ON THE ROAD

Aller en bas 
AuteurMessage
Nylah Stonem
+ TALKIN' BOUT A REVOLUTION
avatar

Date d'arrivée : 03/09/2012
Messages : 101
Crédits : avatar @encours + signature @encours
Avatar : Phoebe Tonkin
Pseudo : Ashesdust/Stallite Haze/Margaux
Multinicks : Reid Ginsberg (Kristen Stewart)

— WHITE SHADOWS —
Age + Job + Status:
In the past: Nylah est née, a grandi et ne voit pas finir sa vie ailleurs qu'à Devinston ... Elle est revenue dès que le maire a réouvert l'accès à la ville. Même si l'ambiance n'est plus la même, elle n'est chez elle qu'ici.
Notebook:

MessageSujet: (M/LIBRE) JOSEPH MORGAN + BACK ON THE ROAD   Mer 5 Sep - 5:04




© SATELLITE HAZE
“ ALEC AUCHOIX ”
This strength of mine, wasn't strong enough,
you choosed this life, instead of us...
Date et lieu de naissance - écrire ici
Âge - Vingt-quatre yo.
Statut social - Célibataire
Métier/études - Alec est parti pour faire le tour du monde, alors il enchaîne les petits boulots sans grande responsabilité. Cependant, il a toujours rêvé de devenir pilote de chasse.
Groupe - SNOWED UNDER
.

✖ I'll be waiting in line
-------------------------------------------------------
→ Alec pour X ou Y raison aurait eu une enfance mais surtout une adolescence très difficile. A vous de voir ce qui l'aurait perturbé pendant toutes ces années. Il a pu être trimballé de familles d'accueil en familles d'accueil (même si ce n'est pas nécessairement très original) ce qui expliquerait aujourd'hui son incapacité à rester trop longtemps au même endroit. Enfin vous pouvez trouver une histoire qui sera son secret.
→ C'est quelqu'un d'assez secret, discret, qui n'aime pas vraiment raconter sa vie, surtout à des inconnus. Quelqu'un qui adore regarder silencieusement le monde qui l'entoure, il ne juge jamais personne mais aime quand même donner son avis sur tout. Il ne juge pas, il constate ... Ce n'est pas le mec sûr de lui qui parle pour ne rien dire, dès qu'il ouvre la bouche c'est pour lancer une remarque cinglante, la phrase intelligente qui fera rire les gens. C'est quelqu'un de simple qui n'a pas besoin d'un luxe surdimensionné pour se sentir bien.
→ Il n'a jamais eu de vrais amis à part les trois personnes qui comptent le plus au monde pour lui : Wayne, Tim et Nylah. La bande des quatre infernales, ceux qui se connaissent depuis le berceau. Ils s'engueulent, ne sont jamais d'accord, certains garçons en viennent même aux mains mais ils peuvent toujours compter les uns sur les autres.
→ Et puis un jour tout s'est effondré, il a eu envie de bouger, de changer d'air, de s'éloigner de cette ville emplie de ses meilleurs et de ses pires souvenirs. Sans prévenir personne sauf Wayne, il est parti le jour de ses vingt-ans. Laissant y compris derrière Nylah, qu'il considérait pourtant comme la femme de sa vie.
→ Il est parti à X endroit, sans penser un jour revenir. Ca n'a pas été facile pour lui, plus d'une fois il aurait voulu appeler Nyl, lui dire ô combien il était désolé, ô combien elle lui manquait. Plus d'une fois il a voulu envoyer un numéro, une trace de vie à Tim ou Wayne. Mais rien. Et c'est par hasard qu'il a appris la tornade de Devinston, il y a quelques semaines. Il est tombé sur un article qui parlait de cette ville de nouveau habitable. Il n'avait jamais entendu parler des maisons démolies, des vies détruites, de ses anciens voisins qui se retrouvaient sans rien. Alors sur un coup de tête, peut être honteux, il a décidé de revenir. Il est persuadé qu'aucun des anciens habitants n'y remettra les pieds hormis deux ou trois irréductibles. Il est persuadé que Tim, Wayne et Nylah on refait leur vie ailleurs. Il est bien loin de se douter que Tim est mort dans cette tempête, et que Nyl a perdu leur enfant dans cette même tempête.


✖ After the storm
Je sais que le lien est assez long, mais tout me semble intéressant, de leur amitié à l'amour, de son départ à la tempête (qui va lui faire perdre un de ses meilleurs amis et l'enfant dont Nylah était enceinte, même si il ne le savait pas)
------------------------------------------
première partie
« Viens avec moi. » Il avait ce regard rien que pour elle, ce regard pour qui elle aurait tout donné, pour qui elle aurait tout fait. Ses yeux étaient pleins d'appréhension, mais elle céda, comme toujours. Il lui tendit la main avec ce sourire réconfortant dont il avait le secret, elle n'hésita pas une seconde et ferma la sienne par dessus. Alors il l'entraina dans une course effrénée à travers les bois, on entendait plus que les branches craquer sous leurs pas et leurs rires qui s'évanouissaient dans cet immense espace ... Après quelques minutes ils arrivèrent enfin au point de chute. Nylah n'en croyaient pas ses yeux, la vue était incroyable. Une cascade emplissait la paysage, l'eau tombait avec fracas contre des rochers dont les façades brillaient intensément bien que le soleil était entrain de se coucher. C'était calme, paisible, ils avaient tout simplement l'impression d'être seuls au monde. « C'est ... incroyable. » Il se baissa pour ramasser une fleur qu'il passa délicatement derrière l'oreille de Nyl. « J'y crois pas, Alec en grand romantique ? Personne ne voudrait le croire. » Il se passa une main derrière la tête et fit un léger sourire gêné. « Ouais, bah faut croire qu'on peut tous changer, hein ... » Elle ôta son débardeur et son short et se retrouva en sous vêtement. Elle s'approcha ensuite de lui, la tête légèrement penchée et en se mordant la lèvre inférieure. Elle le déshabilla de la même façon. « Viens avec moi. » Ce fût à son tour de lui tendre la main en premier, il la saisit. Ils coururent jusqu'à la cascade et se jetèrent dans l'eau fraîche.
------------------
Ils étaient tous les deux allongés à même le sol, regardant un ciel fourmillant d'étoiles. Nylah n'en revenait pas d'être ici, ces scènes n'existaient que dans les films et encore, qu'entre deux personnes amoureuses. Alec n'était qu'un de ses meilleurs amis. Du moins elle, elle n'était que sa meilleure amie. « Pourquoi est-ce que tu m'as emmenée ici ? » Alec se crispa un peu. « Oh, si tu veux la prochaine fois on se fait une soirée pizzas avec Nolan et Tim. » Elle lui donna un coup sur l'épaule. Les conversations sérieuses n'avaient jamais été le fort d'Alec. « Désolé, j'ai un peu de mal avec les instants de vérité. » Il laissa un long silence mais finit par reprendre. « Je venais souvent ici avec ma mère quand j'étais gosse, on pouvait jouer à cache pendant des heures. On venait ici pour nous éloigner de mon père. C'était un moment magique où rien ne pouvait nous atteindre. Et puis ... » Il n'arrivait pas à terminer mais Nylah connaissait le fin mot de l'histoire. Sa mère était morte quand il n'avait que douze ans, depuis il est devenu secret, renfermé et difficile d'accès. « Je sais... » Elle fit glisser sa main jusqu'à la sienne, il la lui serra terriblement fort. « Je n'ai jamais emmené personne ici ... » Elle tourna la tête vers lui je comprenant pas vraiment la situation. « Sauf moi. » Il tourna lui aussi la sienne, plongeant son regard dans le sien et acquiesça. « Sauf toi. » Heureusement qu'il faisait nuit, elle avait les joues qui s'empourpraient à la vitesse de la lumière. « Mais pourquoi moi ? Je veux dire, ici c'est romantique, incroyable, magique ... Un jour tu devrais emmener une fille dont tu es amoureux, elle craquerait tout de suite. Je suis même certaine que si tu avais emmené Tim, il t'aurait demandé en mariage ! » Il émit un léger rire, mais son visage redevint étonnement sérieux. « Je l'ai déjà fait. » Elle se mit à rire, « Tu as déjà emmené Tim ? » Lui aussi se mit à rire, la situation aurait été assez drôle. « Non, pas ça, je veux dire, emmener une fille dont je suis amoureux ... » Elle n'en croyait pas ses oreilles, Alec amoureux ? Elle avait dit ça comme ça, persuadée qu'il n'avait jamais rien ressenti de sincères sentiments pour quiconque. « Vraiment ? Quand ? » Elle avait beau se repasser en mémoire toutes les femmes qui avaient pu rentrer dans le lit d'Alec, aucune n'aurait pu être une vraie relation. Et puis elle ne comprit pas ce qu'il se passa, Alec lui lâcha la main et se retrouva au dessus en un quart de seconde. « Ce soir. » Il finit par l'embrasser, enfin.
------------------
deuxième partie
« Il est quoi ? » Elle aurait été capable de se frapper elle-même pour voir si elle était en train de rêver ou non, de se morde violemment les joues voir même de sauter depuis le toit. Mais non, elle restait figée sur place, incapable de faire quoi que ce soit. « Nylah, t'as très bien entendu, inutile de te faire plus de mal. Alec est parti. Point barre. » Cette fois-ci c'était Wayne qu'elle se serait fait un plaisir de frapper, mais elle ne faisait clairement pas le poids... Son visage était impassible, il avait annoncé ça d'une seule traite, comme on pourrait annoncer qu'il pleut ou qu'il faut acheter du pain. « Mais pourquoi, quand, où ? » Ses mains tremblaient comme si elle était atteinte de Parkinson, ses yeux étaient vides, elle ne savait même plus si elle avait envie d'hurler de colère ou de pleurer de rage. « Il ne m'a pas dit grand-chose, juste qu'il avait besoin de partir, de prendre l'air. Il voulait aussi que je te dise qu'il t'aime et qu'il est sincèrement désolée. » C'était la goutte qui fit déborder de la vase, elle attrapa une lampe sur la table basse à côté d'elle et l'envoya valser à l'autre bout de la pièce. « J'en ai rien à foutre qu'il soit désolé ! » Wayne ne savait pas vraiment comme réagir, il s'approcha doucement de Nylah, lui prit les mains et lui parla d'une voix calme et posée. « Calme toi Nyl, essaye de garder l'enfant en bonne santé... » Ce fut immédiat, son corps se calma instantanément et sa respiration reprit lentement son rythme normal. Elle déposa la main sur son ventre et fondit en larmes. « Comment est-ce que je vais pouvoir l'élever sans lui Wayne ? » Aucun des deux ne pouvaient répondre.
------------------
(facultatif, mais important quand même)
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(M/LIBRE) JOSEPH MORGAN + BACK ON THE ROAD
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le québec libre!!!
» The end of the road...
» [50 - MONTEBOURG] 18 Septembre 2011 - Battle Road d'Automne
» Les RPG en libre téléchargement
» Question sur des vins de l'appellation St-Joseph

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHEN I WAS TEN :: — TIME OF OUR LIVES — :: Scenarii-
Sauter vers: